Dans quelles situations consulter un « psy »?

Face aux difficultés de la vie, qu’il s’agisse de petits chagrins ou de grande dépression, il est normal d’essayer de « s’en sortir seul » ou de se tourner vers ses proches afin de recevoir soutien, réconfort ou conseils. Il suffit parfois de peu de choses pour retrouver un juste équilibre et repartir de l’avant. Une conversation ouverte et constructive, une résolution ferme, des vacances, un programme d’activités physiques…

Mais dans certains cas, quelle que soit la solution envisagée et expérimentée, la situation ne s’améliore pas. La souffrance persiste voire s’amplifie. Un soutien psychologique professionnel peut permettre de sortir de cette impasse. A travers des séances d’écoute et d’échanges, nous essayons, ensemble, de décrypter vos symptômes, de nommer votre souffrance afin de mieux la comprendre et l’apaiser.

Voici une liste, non exhaustive, de situations concrètes dans lesquelles des entretiens avec un psychologue ou une psychothérapie pourrait vous aider:

Bonnes ou mauvaises raisons? Il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » raisons de consulter un psychologue. Ce n’est pas la nature de votre problème ou l’origine de vos questions qui détermine si vous devez consulter ou pas. C’est la manière dont vous ressentez les choses et, surtout, votre volonté d’en parler qui doivent vous guider.

  • Vous avez un choix important à faire et vous avez besoin d’aide pour y voir plus clair,
  • Des questions existentielles vous taraudent sans cesse et vous empêchent de vivre le présent,
  • Votre couple va mal et vous avez besoin de savoir où vous en êtes,
  • Les discussions avec votre partenaire tournent systématiquement à la dispute,
  • Votre jalousie excessive vous empoisonne l’existence,
  • Vous n’en pouvez plus de votre solitude, de votre célibat,
  • Vous enchaînez les échecs amoureux,
  • Vos angoisses vous empêchent de vivre,
  • Vous dormez très mal, vos insomnies vous épuisent,
  • Votre nervosité provoque des tensions intolérables,
  • Vous remettez en question les éléments les plus essentiels de votre vie (votre orientation professionnelle, votre relation de couple, vos liens familiaux, etc) ou des choix qui vous paraissaient évidents par le passé,
  • Vous êtes devenu agressif, vous vous énervez pour un rien, vous vous disputez avec tout le monde,
  • Votre partenaire est devenu brutal, violent physiquement ou psychologiquement, il (elle) vous frappe, vous insulte, vous manipule,
  • Vos enfants sont difficiles et vous ne vous en sortez plus,
  • Vous culpabilisez de dire non à vos enfants, à votre entourage, vous ne parvenez pas à poser des limites,
  • Vous ne supportez plus de vous retrouver dans une foule, de prendre les transports en commun,
  • Vous êtes pris de crises de panique dès que vous vous trouvez dans un espace clos,
  • Vous avez beaucoup de mal à sortir de chez vous,
  • Vous vous sentez harcelé, maltraité au travail,
  • Vous avez des difficultés avec vos collègues, vos supérieurs,
  • Vous lever le matin pour aller travailler est devenu un calvaire,
  • Vous avez perdu votre joie de vivre, vous vous sentez triste, las,
  • Les choses qui comptaient pour vous n’ont plus de sens, vous semblent dérisoires,
  • Vous avez du mal à ressentir du plaisir, à sourire, à vous réjouir,
  • La routine et les tâches quotidiennes sont devenues des tâches insurmontables,
  • Vous avez le sentiment de ne jamais être à la hauteur,
  • Un rien vous fait pleurer,
  • Vous êtes devenu très susceptible, vous vous justifiez tout le temps,
  • Vous vous laissez aller, ne prenez plus soin de votre alimentation, de votre hygiène, de votre apparence,
  • Votre consommation d’alcool est devenue excessive et altère votre comportement,
  • Vous ne pouvez plus affronter les contrariétés, les frustrations sans vous réfugier dans la boisson, la drogue, les médicaments,la nourriture, le sommeil,
  • Vous voulez vous défaire de votre dépendance (quelle qu’elle soit: alcool, cigarette, médicaments, cannabis, drogues « récréatives », drogues « dures », jeu, sexe, nourriture, travail, etc) et vous avez besoin d’aide,
  • Vous avez subi un traumatisme, une agression, un viol, un accident et vous ne vous en remettez pas,
  • Vous (ou un de vos proches) êtes atteint d’une maladie grave ou chronique, et souhaitez être soutenu pour affronter cette épreuve,
  • Vous devez faire face à un deuil et vous n’y parvenez pas,
  • Vous avez des douleurs, des symptômes dont les médecins ne trouvent pas la cause,
  • etc.

Vous avez des questions sur ce sujet? N’hésitez pas à me contacter. Vous pouvez également me laisser vos coordonnées: je vous recontacterai afin de fixer un rendez-vous selon votre meilleure convenance.

Laisser un commentaire